sale bitch, allons à la beach. |PV → jared j. leto|



 
Genesis RPG  AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 sale bitch, allons à la beach. |PV → jared j. leto|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gerard A. Way
Vers l'infini et au-delà !

avatar

Féminin
Message postés : 325
Age : 19
Humeur du Jour : Bonne.
Diamants : 17667

Ma vie de star.
Dédicace:
Tickets gratuits : 0

MessageSujet: sale bitch, allons à la beach. |PV → jared j. leto|   Mar 30 Avr - 16:39



7h du matin. Le soleil brillant sur ma gueule. Hé merde. Un magnifique début de journée qui s'annonce. Cela fait environ trois semaines que je ne dors plus la nuit. Alors me réveiller à 7h, merci bien. Je me réveille seul depuis bientôt un mois. Lindsey, partie en tournée avec Mindless, ne reviendra que dans quelques semaines. Elle me manque terriblement, mais dieu merci Twitter. Ma petite Bandit est là, et heureusement. Je me lève péniblement, en pyjama tout moche avec des personnages de comic dessus, et descends me faire un bon café, comme habituellement. J'allume la télé, et regarde les informations. Toujours aussi joyeux tout ça. Je reste environ une heure comme ça. J’ai l’air d’une plante verte. Je pense. Ça fait longtemps qu’on n’a pas eu de réunion, avec le groupe. Ray s’occupe de sa nouvelle vie de famille, Frank parti en tournée avec Death Spells, et Mikey s’occupe de sa vie de couple… Faut que j’appelle Shaun pour le comic des Killjoys...

BOUM ! BOUM ! BOUM ! BOUM ! … Bandit ! Elle est lève-tôt cette gamine. Un peu comme moi. Toute joyeuse, elle me saute dessus, et m'embrasse sur la joue. Je lui sers son petit-déjeuner, et décide sur un coup de tête qu'une matinée à la plage pourrait être sympathique... Elle saute partout ! Elle termine quelques minutes plus tard, toute pressée, et m'entraîne dans sa chambre pour que je l'habille. Petite robe rose, tongs, et hop ! J'enfile un short uni, une chemise blanche, et mes tongs. Je l'entraîne par la main, jusqu'à la voiture, et nous voilà en route. Heureusement, la plage n'est pas très loin et nous y arrivons en dix minutes.

Le soleil est parfait, et un petit vent frais pour caresse la peau. Parfait. Je gare la voiture, et ayant apporté quelques provisions, sort le panier du coffre et aide Bandit à sortir. On avance alors dans le sable chaud, et elle commence déjà à m'en lancer dessus. Je lui demande de se calmer, et nous nous installons près d'une pierre, non loin de l'eau, mais là où il y a un peu d'ombre, pour éviter les coups de soleil. J'ai bien évidemment oublié la crème solaire, quel père indigne je suis. Je lui mets un chapeau sur la tête, et elle commence à s'amuser avec son seau et ses pelles. Elle me rappelle sa mère, cette petite. Je regarde autour de moi : c’est magnifique. Je n’apprécie pas toujours la plage, mais là, je dois avouer que ça me plaît. Nous sommes beaucoup à avoir eu cette idée, et la plage se rempli peu à peu. Je regarde les gens, quand soudain, j’aperçois un homme, qui m’est familier, s’installer non loin devant nous… Mais c’est Jared ! Jared Leto ! Nous sommes très amis et cela fait au moins un an que nous nous sommes pas vus. Je l'interpelle alors.

- « Hey ! Jared ! » dis-je en m'approchant derrière lui.



Dernière édition par Gerard A. Way le Jeu 2 Mai - 13:31, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared J. Leto
T'a-t'on déjà dit que tu parlais trop ?

avatar

Féminin
Message postés : 2509
Age : 20
Humeur du Jour : Dragueur
Diamants : 17148

Ma vie de star.
Dédicace:
Tickets gratuits : 0

MessageSujet: Re: sale bitch, allons à la beach. |PV → jared j. leto|   Mar 30 Avr - 21:14




Il y a des jours comme ça, où vous sentez bien que se lever est probablement une mauvaise idée. Ce matin là d'ailleurs, il m'était impossible de sortir de mon petit lit ! Normal me direz-vous : ne n'y était pas – donc plutôt difficile d'en sortir ! En effet, hier soir avait été l'occasion pour moi de sortir un peu, chose que je ne m'étais pas accordé depuis longtemps, devant me concentrer principalement sur l'album de Thirty Seconds To Mars. Et il me semblait donc indispensable hier soir de rattraper ces quelques mois sans fête ! Je dois être honnête avec vous : j'ai fini la nuit pas très frais, dans les bras d'une charmante jeune femme à la poitrine imposante et au fessier bien ferme. Après tout, j'ai aussi une réputation de lover à tenir ! Mais si mes groupies apprenaient que j'ai tendance à sortir avec n'importe quel être féminin ayant un bonnet supérieur au C et avoisinant la taille 36 plutôt que 48, je pense que je perdrai la moitié de mes fans.

Sans laisser de numéro de téléphone et sans dévoiler mon identité à cette charmante blonde, je pris la poudre d'escampette avant qu'elle ne se remette de ses émotions et surtout avant qu'elle se mette à parler. Je déteste ces longs discours que les femmes ont souvent tendance à faire. Encore plus dans ces moments là ! Mais cela ressemble fortement à une maladie chez elles puisqu'elles ne peuvent s'en empêcher. Heureusement que nous, les hommes, le sexe fort, l'avenir du monde, nous ne sommes pas comme ça !

C'est donc à mi chemin entre un déchet et un cadavre j'avais ensuite erré dans les rues de la ville pendant quelques heures. Je ne sais plus exactement combien de temps, j'ai toute la vie devant moi après tout, alors à quoi ça sert de regardait l'heure ? Et puis au pire, je n'ai même pas de montre. Seulement mon portable. Oh... Wait...

« Putain de merde ! Mon portable ! »

Là j'ai vraiment crié. Genre vraiment très fort ! Peut être trop d'ailleurs, mais ça je ne m'en suis rendu compte que lorsqu'une dizaine de personne ce sont subitement tournés dans ma direction, alors que je tâtais violemment les poches de mon jean à la recherche de ce foutu téléphone. Mais rien... Pas de Blackberry, nulle part ! Oui je sais, j'ai encore un Blackberry, c'est peut être has been, mais moi les Iphone, c'est pas mon truc. Mais le problème n'est pas là. Où n'est plus là vu QUE J'AI PERDU CE PUTAIN DE PORTABLE ! Quand j'y repense, cela ne m'étonnerais qu'à moitié que cela soit la blondasse qui me l'ait pris après notre soirée torride... Je ne la traiterais pas de salope, mais je n'en pense pas moins.

Désespéré, au bord du gouffre ainsi que du suicide, je me rends finalement compte que je suis à deux pas de la plage. Je vais pouvoir aller déprimer là-bas ! Et puis il fait chaud... il y aura bien des nanas en topless ! Héhéhé...

Une fois sur la plage, je n'hésite pas une seule seconde à enlever le haut. Bien que je n'ai pas fait de sport depuis quelques temps, mes séances de musculations sont toujours très visibles sur mon torse. N'en déplaise aux dames ! Je sens alors quelques regards se poser sur moi : des femmes dans la globalité. Ne m'en déplaise aussi. J'étale alors mon corps sur la sable, prenant mon tee-shirt – qui au passage ne sent pas la rose – comme serviette de plage. La chaleur commence alors à brûler ma peau, le soleil tapant vraiment fort malgré un peu de vent. Tous cela est tellement reposant, je crois que... * baille * … je vais...

« Hey ! Jared ! »

Oh non pitié, pas un fan, par malheur... laissez moi dormir... Ça se voit pas que je suis occupé et désespéré là bordel ? Toujours la tête dans mon tee-shirt, je ne bouge pas. Peut être que s'il croit que je suis mort il partira ! Mais je sens malgré tout sa présence à proximité. Non pas que j'ai un talent pour ça, non non ! C'est juste qu'il me cache le soleil, et que du coup ça fait tout froid en bas du dos !

« Non, c'est pas lui ! Il est a côté ! »


Dernière édition par Jared J. Leto le Mar 30 Avr - 22:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gerard A. Way
Vers l'infini et au-delà !

avatar

Féminin
Message postés : 325
Age : 19
Humeur du Jour : Bonne.
Diamants : 17667

Ma vie de star.
Dédicace:
Tickets gratuits : 0

MessageSujet: Re: sale bitch, allons à la beach. |PV → jared j. leto|   Mar 30 Avr - 22:05



« Non, c'est pas lui ! Il est a côté ! »

A ce moment là, je me demandais qu’une seule chose : se foutait-il de moi ? Ou ne m’avait-il pas reconnu ? Mystère complet. J’étouffa un rire. J’ai la très nette impression que Mr Leto est occupé. Ou de mauvaise humeur. Ou les deux. Je me doute que trouver des fans ici doit être chiant. Oui, je pense qu'il m'a pris pour un fan. Enfin, si l’on est venu pour se reposer, la plage c'est bien. C’est mon cas, en quelque sorte. Je dois avouer que rencontrer des fans AVEC MA FILLE me ferait très très chier. Ils auront envie de photos, et qui sait les photos qu’ils pourraient prendre d’elle sans que je le vois, et puis vlan les poster sur le net. C’est déjà arrivé, et ça arrivera toujours. Je déteste ça. Je me souviendrais toujours du jour où Frank a exprimé sa colère s'il découvrait des photos des jumelles postées par des fans. C'est sûrement une des plus grosse raisons de pourquoi, ne pas être célèbre m'aurait été préférable.

Jared, lui, est beaucoup plus influent dans le monde de la célébrité. En plus de Thirty Seconds To Mars, un groupe super, il est acteur, et cela joue beaucoup. Je n'aimerais pas vraiment être à sa place, même si le métier d'acteur m'a l'air hyper enrichissant et intéressant. J'avais envisagé ce genre de vie, bien avant My Chemical Romance. J'avais fais du théâtre à l'école, et ça m'avait beaucoup plu. Mais je préfère exprimer mon art dans le dessin, dans les comics. Et dans mon groupe. Néanmoins, si ma carrière d'acteur aurait décollé, une toute autre vie m'aurait attendu. Là, je peux encore me balader tranquillement sur la plage, avec ma fille, sans qu'un paparazzi me dérange. Mais si j'aurais eu une vie comme Johnny Depp par exemple, je pense bien que je n'aurais pas supporté. Alors, la réaction de Jared ne m'étonne pas. Même s'il aurait dû vérifier qui j'étais haha. Je suis fan de ce qu'il fait, mais tout de même !

Bandit eut alors la brillante idée de prendre mon portable, et de le lui lancer dessus. Depuis le départ de sa mère, cette petite se croit tout permis. Comment ça je suis pas assez sévère ? Je la gronde assez fort pour me faire remarquer. Papa Way en action, dis-donc. Si Lynz aurait vu ça, elle aurait halluciné. Je m'empresse de m'excuser auprès de Jared, qui n'a toujours pas bougé d'un pouce.

- « Excuse moi, Jared ! Cette fille est cinglée, elle tient de moi.. Mais ne me reconnais-tu donc pas ? » dis-je, en me mettant cette fois-ci devant lui, en tenant Bandit par la main.



Dernière édition par Gerard A. Way le Jeu 2 Mai - 13:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared J. Leto
T'a-t'on déjà dit que tu parlais trop ?

avatar

Féminin
Message postés : 2509
Age : 20
Humeur du Jour : Dragueur
Diamants : 17148

Ma vie de star.
Dédicace:
Tickets gratuits : 0

MessageSujet: Re: sale bitch, allons à la beach. |PV → jared j. leto|   Mar 30 Avr - 23:12




Bon, il semblerait que la technique du « va voir plus loin si j'y suis » ne fonctionne pas avec ce jeune homme désagréable. Il faut avouer que cette technique marche rarement... Moi même je n'irai pas voir ailleurs si on me le disait ! Bien au contraire, tenace et têtu comme je le suis, je serai resté à côté sans bougé jusqu'à ce que l'autre personne daigne enfin m'accorder un minimum d'intérêt. Je n'ai pas un mauvais caractère je pense, mais disons que lorsque j'ai une idée en tête, je ne l'ai pas au pied. Mais peut importe, là ce n'est pas de moi qu'il s'agit. Car la personne en question ne réagit finalement pas comme je l'avais espéré, mais se mit au contraire à rire ! Pour qui se prenait-elle ? Si justement elle sait qui je suis, comment se fait-il qu'elle se mette à pouffer de la sorte ?

Pourtant, loin d'être désemparé par cette être sans aucune conscience morale, je ne bougea toujours pas. A quoi bon gaspiller de l'énergie inutilement ? Et puis, je suis patient – ou pas – et elle en aurait sûrement marre avant moi. J'espère juste qu'elle ne joue pas au même jeu que moi, sinon on y sera encore demain, et en plus de ça mon bronzage ne sera pas régulier vu que MONSIEUR me cache le soleil.

Je compris rapidement que l'étranger souhaitait un contact avec moi. Mais je ne m'attendais pas à un contact comment dire... aussi violent. Mon corps avait commencé à s'engourdir au soleil lorsque je sentis que l'on m'avait lancer un objet dur sur le dos. Je ne puis m'empêcher de crier une nouvelle fois, étant particulièrement douillet :

« Aïeeeeee ! »

J'ai connu des cris plus viril... Mes voisins de plages aussi apparemment puisqu'une nouvelle fois, les gens s'était mis à me fixer comme pour me dire « Eh mec ! Tu fous quoi là, t'es con ou bien ? ». Ce que je fichais ? Aucune idée ! Si j'étais con ? Certainement. Mais cela ne fait pas pour autant de moi un idiot ! Je veux pas vous impressionner mais... la semaine dernière j'ai réussi une division euclidienne sans calculatrice ! Et ouais mon ami !

« Excuse moi, Jared ! Cette fille est cinglée, elle tient de moi.. Mais ne me reconnais-tu donc pas ? »

Hein ? Quoi qu'il dit le monsieur ? Mais attendez, tout s'éclaire ! Le fait qu'il me connaisse, cette voix qui semble familière, cette gamine carrément cinglée.. Mais oui c'est ça...

« GEGEEEEEEEEEEEEEE ! »

Je me releva brusquement, trop vite pour que mon corps puisse réellement comprendre ce qu'il se passe – bien qu'au fond, il n'y ait pas grand chose à comprendre. Face à moi se trouvait le fameux Gege, plus connu sous le nom de Gerard Way. Cela faisait déjà quelques années qu'ils se connaissaient, étant tous les deux membres de deux groupes de musique. Lui faisait parti de My Chemical Romance, groupe que j'apprécie tout particulièrement, musicalement parlant. Et puis les membres sont cools aussi, y a pas à dire ! Nous nous sommes malheureusement un peu perdu de vu ces derniers temps. Je ne saurai même pas vous dire depuis combien de temps je ne l'ai pas vu, le Gee ! Environ une année je pense.

Se dresse alors devant moi le fameux énergumène, accompagné de sa fille. Bandit me semble-t-il ? Je ne lui ai jamais dit, mais je n'aime pas vraiment ce prénom... Il est trop bizarre à mon goût ! Enfin ce n'est pas mon problème, vu que ce n'est pas ma fille. Heureusement ! Voici encore la preuve que les gosses sont inutiles, et que cela ne fait que des conneries à balancer des choses sur les gens qu'ils ne connaissent pas. Autant acheter un chien, au moins cela peu garder votre maison.

« Desolé Gee, je ne t'avais pas reconnu ! J'étais en train de piquer un petit somme... Dur dur la soirée hier, tu vois le genre ! »

En même temps, je lui fis un petit clin d’œil pouvant signifier « Tu imagines bien comment la soirée c'est terminé ! ». Je suis peut être con, mais ne pas choquer les petites filles est un de mes principes fondamental. Après celui ne pas avoir de relation sexuelle avec des filles moches.

Je me redressa vraiment cette fois-ci, me rendant ainsi compte de la nature de l'objet que m'avait lancé Brandit. Un téléphone portable... Il ne manquait plus que cela pour enfoncer encore un peu plus le couteau dans la plaie. Il faut vraiment que je me détache cette idée de mon esprit. On ne sait jamais, j'ai toujours eu de la chance dans la vie, peut être être ce que je vais le retrouver après tout ! Mais pour le même, j'étais avec Gerard, et étant un minimum sociale -oui, de temps en temps, environ un jour par semaine-, il fallait engager la conversation un peu plus en profondeur.

« Je te vois plus en soirée mec ! Ta femme te séquestre ou quoi ? Je vais lui en toucher deux mots si ça continu ! Un homme à besoin de liberté, c'est connu ça. »

Attention, ne croyez pas non plus par là que je veux emmener Gerard sur le chemin de l'adultère ! Il peut, s'il veut mais ce ne sera certainement pas ma faute. Mais tant qu'on est encore jeune et que l'on peut bouger ses fesses, il faut bien en profiter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gerard A. Way
Vers l'infini et au-delà !

avatar

Féminin
Message postés : 325
Age : 19
Humeur du Jour : Bonne.
Diamants : 17667

Ma vie de star.
Dédicace:
Tickets gratuits : 0

MessageSujet: Re: sale bitch, allons à la beach. |PV → jared j. leto|   Mer 1 Mai - 11:31



« GEGEEEEEEEEEEEEEE ! »

Ah mon dieu ! Jared m’avait reconnu ! Pas trop tôt ! A croire que j’avais changé de voix en un an… Mais… Gégé ? Gégé ?! Késkésé ? Un des surnoms les plus étranges du monde… D’ailleurs, on ne m’a jamais appelé comme ça, pas même Lindsey. Venant de Jared, ça ne m’étonne guère, mais quand même... Je ne suis pas habitué que l'on m'appelle avec des surnoms... On m'a appelé "Gerd" une fois, sur Twitter, et j'ai pas dû tout apprécié. Lynz m'appelle Gee, parfois, et mes amis aussi, mais uniquement. Enfin "Gee", ça va encore. Jared continua.

« Désolé Gee, je ne t'avais pas reconnu ! J'étais en train de piquer un petit somme... Dur dur la soirée hier, tu vois le genre ! »

Comme c’est étonnant hahaha... ou pas. Aller en soirée... Il me fit un clin d'oeil. Ça sent le sexe tout ça. J'allais en soirée, avant, quand j'avais, quoi, 25 ans ? Ce mec a 41 ans et c'est un grand malade, fou de fêtes... et de sexe. Enfin, je suppose. Non pardon, je suis sûr à 800%. Je ne le vois pas vraiment souvent, Jared. C'est vraiment dommage, c'est quelqu'un de sympathique avec qui il est facile de parler. Lindsey l'apprécie beaucoup d'ailleurs. Je ne sais pas du tout si c'est réciproque ou non mais bon, je pense qu'on l'invitera un jour, ainsi que son frère Shannon et Tomo. Ils sont plutôt cools. Jared en rajouta.

« Je te vois plus en soirée mec ! Ta femme te séquestre ou quoi ? Je vais lui en toucher deux mots si ça continue ! Un homme à besoin de liberté, c'est connu ça. »

Je fis un grand sourire amusé. Bandit me lâcha alors la main et retourna avec ses pelles, visiblement lassée de regarder Jared. En vérité, je n'ai plus l'envie de soirée, ou quoi que ce soit. Je préfère vivre en famille. Ce n'était pas le cas avant, j'adorais ça. Faudrait que je pense, un jour, à aller à une soirée avec Lindsey et les mecs... On laisserait Bandit à mes parents... C'est à envisager, pourquoi pas. Je préfère les concerts néanmoins. Les faire, et y assister. L'ambiance est juste énorme, magique. Aller tout le temps en soirée, très peu pour moi. Je me demande comment il fait, avec ses films et Thirty Seconds To Mars à côté. Enfin, il n'a pas d'enfants, moi si, ça fait une grande différence. Bandit arriva alors, rapport les serviettes et les provisions, manquant de tomber par terre. Bonne idée. J'installe la serviette à côté de Jared, et m'assis dessus, pendant que Bandit s'installe dans le sable devant moi. Je réponds alors.

« Tu passes vraiment ta vie en soirée toi ! Tu sais, ça doit faire au moins 6 ans que je suis pas allé en soirée, sauf pour le groupe ou pour les comics haha.» -je ris- « Mais tu sais avec Bandit, et Lindsey en tournée, j'ai d'autres choses à penser ! Puis je profite du repos qui m'est accordé un instant. Et toi, alors, à part les soirées, comment ça va dans la vie, en général, je veux dire ? » demandais-je, en attrapant une pomme dans le sac de provisions.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared J. Leto
T'a-t'on déjà dit que tu parlais trop ?

avatar

Féminin
Message postés : 2509
Age : 20
Humeur du Jour : Dragueur
Diamants : 17148

Ma vie de star.
Dédicace:
Tickets gratuits : 0

MessageSujet: Re: sale bitch, allons à la beach. |PV → jared j. leto|   Ven 3 Mai - 22:11




Cela faisait longtemps que je n'avais pas vu Gerard, et encore plus sa fille et sa femme ! Et oui, le bougre est déjà marié... Je sais qu'il est heureux comme ça, ou plutôt je le suppose. Rien qu'à voir comment il est aujourd'hui par rapport à il y a une petite dizaine d'années... Ce n'est plus du tout le même homme ! Pourtant, autant cela peut le ravir lui, autant je ne me vois personnellement pas dans sa situation. Pour moi la vie ne semble encore que commencé, je me sens tout jeune malgré mes quarante ans passés. Je ne comprends pas d'ailleurs ces personnes qui passé le soit disant cap fatidique de la quarantaine se mettent à déprimer dans leur coin. Ils ont encore toute la vie devant eux ! A quoi bon se morfondre sur les regrets du passé et la vieillesse qui arrive? Il reste encore tellement de choses à vivre ! J'avance suivant ce principe. Mes quarante-et-un ans ne vont certainement pas me décider à changer cela.

Brandit ne semblait plus vraiment intéressée par notre conversation et alla s'amuser avec sa pelle et son râteau un peu plus loin, toute joyeuse et guillerette. Ah ! les enfants... Au moins cette petite avait tout compris : ne pas embêter les adultes lorsqu'ils discutent.

« Tu passes vraiment ta vie en soirée toi ! Tu sais, ça doit faire au moins 6 ans que je suis pas allé en soirée, sauf pour le groupe ou pour les comics haha. Mais tu sais avec Bandit, et Lindsey en tournée, j'ai d'autres choses à penser ! Puis je profite du repos qui m'est accordé un instant. Et toi, alors, à part les soirées, comment ça va dans la vie, en général, je veux dire ? »

Bien que ma vie ne se rapporte tout de même pas qu'aux soirées, c'est vrai que cela en faisait partie intégrante. J'avais d'ailleurs mal vécu la période où j'avais dû me concentrer un peu plus sur mes projets, ma carrière mais aussi sur ma réputation. Faire la fête jusqu'à pas d'heures était alors totalement proscrit. Mais je m'en suis vite remis, ne vous inquiétez pas !

« Voilà pourquoi la vie de couple et de famille ne m'intéresse pas ! Être obligé de rester à la maison pour suivre des obligations... Très peu pour moi, tu commences à me connaître. »

Bien que l'on ne se voit pas souvent, nous gardons tout de même contact. Quelque fois un petit message sur Twitter, ou bien un mail, moi un SMS de temps à autre ! Mais nous avons chacun quelque chose à faire ce qui rend les visites chez l'un ou l'autre difficile. Et puis nous n'avons clairement pas le même mode de vie... Et pourtant nous sommes de super potes ! Enfin je pense. Je le considère pour ma part comme un ami sur qui je peux compter en cas de problème.

« T'aurais pas un petit truc à manger pour moi aussi steup' ? J'ai l'impression que je vais mourir de faim... »

Beh oui, j'avais très bien vu que Gee avait sorti une pomme de son sac ! Et en plus j'avais faim. Et il est gentil... Tant de raisons pour moi aussi avoir une pomme au final ! Au pire je n'aurai qu'à prendre la part de Brandit. Elle n'aura qu'à manger du sable... c'est bien ce que les enfants font d'habitudes non, manger du sable ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gerard A. Way
Vers l'infini et au-delà !

avatar

Féminin
Message postés : 325
Age : 19
Humeur du Jour : Bonne.
Diamants : 17667

Ma vie de star.
Dédicace:
Tickets gratuits : 0

MessageSujet: Re: sale bitch, allons à la beach. |PV → jared j. leto|   Sam 4 Mai - 15:21



« Voilà pourquoi la vie de couple et de famille ne m'intéresse pas ! Être obligé de rester à la maison pour suivre des obligations... Très peu pour moi, tu commences à me connaître. »

Oh, je vois. Je vois ce qu'il veut dire, et je peux le comprendre. Au début, je pensais que je n'allais pas réussir à assumer cette vie, cette vie de famille. J'avais toujours eu des responsabilités minimes, enfin presque, dans ma vie. L'arrivée de Bandit avait tout changé. Encore la vie de couple, c'est magique, mais vraiment. Je ne dis pas que la vie de famille ne l'est pas, au contraire. Mais c'est différent. Les responsabilités sont de plus en plus énormes, et faut s'y attendre, et surtout, s'y préparer. Surtout quand c'est jeune. Mon dieu, j'avais vraiment du mal au début. Surtout pour allier le groupe, les comics, ma vie de couple et Bandit. Heureusement que j'ai réussi à tout allier, je suis magicien je crois. C'était assez dur. On a vraiment plus de temps pour soi, il faut toujours aller faire ci, aller faire ça, et au final, on termine la journée sans savoir fait quelque chose pour soi-même. Heureusement, ça change au fil de la croissance, et ça fait du bien. Un peu plus de répit, plus de couches à changer, ni rien. Bandit va avoir quatre ans et elle se débrouille plutôt bien toute seule. Elle commence à avoir de l'autonomie et c'est beau à voir. Enfin, passer du temps avec elle c'est super aussi, et j'en demande ! Je souris en donnant un coup d'oeil à Bandit, et Jared continua.

« T'aurais pas un petit truc à manger pour moi aussi steup' ? J'ai l'impression que je vais mourir de faim... »

Aaaaah, je m'attendais à une remarque du genre, en sortant la pomme. En même temps, il était bientôt dix heures et je ne pense pas qu'il avait petit-déjeuné, tout comme nous. Je cria à Bandit si elle avait envie de quelque chose. Elle arriva en courant, pelles et seaux à la main, et vint prendre une pomme, comme moi, et la croqua avec force. J'en tendis une à Jared, et je croqua de nouveau dans la mienne. Un petit goût de jus s'en dégeagait et c'était agréable. Je lui dis alors :

« Tiens une pomme! Mais tu rates beaucoup de choses en n'ayant pas de femme, ou simplement de vie de famille. Mais je te connais, Jared, et je peux comprendre ta façon de voir. Sinon, que fait Thirty en ce moment ? Vous sortez un nouvel album non ? » dis-je en poussant Bandit vers moi, qui voulait aller dans l'eau seule.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared J. Leto
T'a-t'on déjà dit que tu parlais trop ?

avatar

Féminin
Message postés : 2509
Age : 20
Humeur du Jour : Dragueur
Diamants : 17148

Ma vie de star.
Dédicace:
Tickets gratuits : 0

MessageSujet: Re: sale bitch, allons à la beach. |PV → jared j. leto|   Dim 26 Mai - 20:22




« Tiens une pomme ! Mais tu rates beaucoup de choses en n'ayant pas de femme, ou simplement de vie de famille. Mais je te connais, Jared, et je peux comprendre ta façon de voir. Sinon, que fait Thirty en ce moment ? Vous sortez un nouvel album non ? »

Gee est vraiment l'un de mes meilleurs amis, à qui je peux faire entièrement confiance, presque autant qu'à mon frère. Je sais que même s'il n'est pas dans la même cas que moi, au niveau familial, il peut comprendre ce que je ressens ! La majorité des gens eux, me prennent pour un éternel adolescent à la recherche de plans d'un soir, d'une nénette à chauffer puis ramener chez soit. Vu sous un certain angle, on pourrait croire que c'est le cas. Enfin pas réellement... Contrairement à un adolescent, je sais faire la différence entre une bonne et une mauvaise décision. Mais, ne me prenais pas non plus pour le mec qui couche avec tout ce qui bouge mais qui sous son masque est quelqu'un de très sensible, qui fait cela par peur de s'engager ou simplement parce qu'il a été tellement déçu dans sa vie amoureuse qu'aujourd'hui il veut se venger. Ici, on est pas dans un film, où le héros commence en tant que Dom Juan et termine avec une jolie jeune femme qui a su toucher son cœur et avec qui il va passer sa vie entière.

« Merci mec ! » dis-je, en prenant la pomme et en croquant dedans. « Tu sais, pour l'instant me caser cela ne me tente pas... On sait jamais, peut être qu'un jour je trouverai chaussure à mon pied ! Mais ça va être compliqué, parce que j'ai de très grands pieds ! »

Bon, en soit, cette mini-blague était totalement moisie mais j'assume ! ET PUIS SI T'ES PAS CONTENT TU VAS TE FAIRE F...*censored*. Voilà, voilà !:angel : Non plus sérieusement. Dans ma vie, je n'ai pas vraiment connu de femme à qui j'aurai pu m'attacher. Enfin si, peut être... Mais rien que d'y penser, je sais que c'est une mauvaise idée. Et puis... c'est bien trop compliqué, non. Le voilà, l'homme responsable de quarante et un an !

« Ouep, un nouvel album courant mai ! Qui répond au petit nom de Love, Lust, Faith + Dreams. On a un peu changé musicalement parlant pour la majorité des morceaux. Ca plaît ou ça plaît pas... Tu as très bien vu pour This Is War déjà, comment les avis étaient plutôt... controversé on va dire ! Mais bon, faire plaisir à tous les fans ce n'est pas possible ! En plus, je pense que cela va faire du bien à Thirty ! »

Ce nouvel album était une petite révolution pour le groupe. Des nouveaux sons s'éloignant petit à petit des bases qu'ils avaient construites certes, mais des paroles toujours présentes accompagnés de clip que j'adore toujours autant réaliser ! Avec la sortie du premier titre, Up In The Air, on a très bien vu que certains fans étaient mécontent. Mais nous avons aussi réussi à toucher un nouveau public et c'est ça que nous aimons. Notre communauté s'agrandit de jour en jour, des gens passionnés qui vivent la musiques et qui comprennent aussi ce changement. Bref... les Echelons quoi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: sale bitch, allons à la beach. |PV → jared j. leto|   

Revenir en haut Aller en bas
 
sale bitch, allons à la beach. |PV → jared j. leto|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gril à sandwich Hamilton beach
» Fan club de Jared Leto -plus connu sous le nom de Dieu-
» ♥ (m) → ❝ Jared Leto ❞ - Renji G. Nom
» Jared Leto - 200*320
» Alexandra Daddario & Jared Leto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Celebrity - Nous les Fans :: RPG | Hollywood - La ville des Stars | RPG :: The City Of People :: | La plage-
Sauter vers: